La fragilité n’empêche pas la résilience

  • par

     A l’audimat des acronymes, COVID est largement en tête depuis plus d’un an, jusqu’à saturation. EHPAD l’a toutefois talonné sur le podium bien malgré lui. Tous deux ont même été associés un temps dans ce championnat d’audience.
La violence de COVID contre EHPAD pourrait s’apparenter à du terrorisme si ce n’était l’absence de mobile : attaque aveugle contre les plus fragiles, médecine de catastrophe, hécatombe… A cette violence s’est ajouté le venin de la chasse aux sorcières. Le coupable désigné n’était plus l’agresseur mais le lieu de l’agression.
Face à cette charge implacable, EHPAD a d’abord renforcé ses barrières comme sursaut pour protéger les fragiles, parfois avec zèle.
Mais, lucide, il a perçu l’impériosité de se rouvrir au monde, sans renoncer à la sécurité. Protéger n’est pas couver.
Se relevant avant le coup de grâce, EHPAD a mobilisé toute son énergie et ses troupes.
Surtout, il a vacciné avec force et conviction, inlassablement, s’ouvrant même parfois à des naufragés en recherche d’oasis vaccinales.
     Le résultat est sans appel : EHPAD a expulsé COVID de ses murs.
     EHPAD, ému et blessé, se tient debout et motivé pour se libérer de ce cauchemar.
     Il est clairvoyant sur les enjeux éthiques, humains et techniques et sur les nécessaires transformations.
     Pour combattre COVID, il y a beaucoup à apprendre de celui qui l’a côtoyé de si près.
     EHPAD a vu COVID en face et s’est relevé

Dr Paul-Émile HAŸ – Directeur médical et qualité, Colisée France – Mai 2021